TAMARII PAPEARI

THÈME : LA NAISSANCE DE LA BELLE TEIPO TE MÄRAMA.

Il est question de l’histoire de Teipo-te-Mârama, la même princesse que celle de la légende du cocotier. Ces deux chants relatent une partie de la légende se situant avant le grand combat avec le roi des Anguilles. La belle est originaire de Vai-ari, aujourd’hui Pape-ari.
Teipo-te-Mârama est venue au monde lors de la pleine lune mârama, elle était si étincelante que l’on comparait sa beauté aux scintillements des étoiles. Elle en était même devenue la fierté de ses parents.
Mais un jour, une famine sans précédent frappa la chefferie de Vai-ari. Il n’y avait plus de nourriture… Le père ordonna à sa fille Te-ipo-te-Mârama de partir pour Vai-‘uriri, la chefferie voisine à l’ouest. Accablée de chagrin et de douleur suite à la séparation d’avec ses parents, la belle dût se résoudre à partir à partir pour Vai-‘uriri et trouva refuge dans la vallée de Vaihiria. Elle y demeura et put trouver de la nourriture, un champ de bananiers plantains et de la viande pour son quotidien. Elle était sauvée.
Les jours passèrent, elle s’occupait d’une anguille aux longues oreilles qui lui causa par la suite des soucis car l’animal s’éprit de la belle princesse. Or il n’en allait pas de même pour Teipo-te-Mârama qui dût partir à la rencontre de Maui, célèbre guerrier perspicace de Vai-uru, pour lui demander son aide.