PUPU ‘ORI TAMARI’I VAIRAO

THÈME : Tiri a faite – la querelle de la réconciliation

     Ce thème qui s’intitule « La querelle de la réconciliation » relate un récit fictif autour de la cosmogonie polynésienne. On y retrouve des personnages connus tel le dieu créateur Ta’aroa, les déesses Hina-nui-i-te-mārama et Hina-nui-i-te-pō, le dieu de la beauté Tāne…

     Dans ce récit, il est question d’une querelle entre deux sœurs, toutes deux issues du même père, Ta’aroa le dieu créateur, et de la même mère, Atea-nui (La Grande Etendue). Toutes deux incarnent la beauté et l’élégance à l’état pur. Cependant, l’une excellait dans l’art oratoire et l’autre dans la fabrication du tapa.

     La sœur ainée charmait les dieux par ses belles et élogieuses paroles afin d’attirer tous les regards sur elle et elle seule… Elle avait l’allure d’une dame d’un certain âge au tempérament rigide… et son air dédaigneux était accentué par la présence de parures innombrables et étincelantes…

     La petite sœur, quant à elle, séduisait les dieux par sa persévérance à travailler et assurer le bien-être de tous. Inspirant humilité et innocence, elle paraissait aux yeux de tous et devant tous telle une jeune fille douce et élégante à la peau écarlate. C’est la raison pour laquelle Hina-nui-i-te-mārama prenait l’apparence d’une jeune fille.

     Cette histoire relatera donc les frictions fraternelles qui, contre toute attente, prendront une tournure inattendue. De la querelle grandit le lien de l’amour et de la réconciliation… le lien fraternel se répand… l’attache mutuelle devient ferme… l’amour entre deux êtres se confirme… l’amour universel devient indestructible…

Auteur du thème : Tonyo TOOMARU