TAHITI IA RURU-TU NOA

THÈME : Tāfa’i de chair et de sang

Hina fit une promesse à son fils cadet nommé Hema issu du Ao monde des humains, c’est ainsi qu’il se rendit à la source Vai-te-marama et eut pour femme une déesse issue du Pō monde des ancêtres, des esprits et des dieux, nommée Hina-Tahutahu. Ils eurent cependant pour enfant un foetus mort-né dans son placenta. Une malédiction, pensa Hina-Tahutahu, ceux du Ao ne pouvaient-ils pas s’allier au Pō ? Ses reproches furent très amers à l’encontre de son mari au pouvoir inférieur et de ce monde hostile des humains. Cependant, les ancêtres surnaturels ramenèrent l’enfant à la vie, un être sans peau uniquement doté de chair d’où son premier nom Tāfa’i à la chair rouge. Depuis ce moment, il détint un pouvoir particulier et se traça une vie de Héros. Pendant sa jeunesse, ce héros au surnom de Tāfa’i excellait notamment dans les jeux de compétition, suscitant la jalousie de ses cousins aînés qui le tuèrent et l’enterrèrent, provoquant la colère de Hina-tahutahu. Honteux et vexé, Hema s’indigna contre les reproches de Hina-tahutahu et contre les cousins, il se retira discrètement sur le mont ‘Ā’ā’ura et pria que la vie de Tāfa’i soit épargnée contre sa propre vie. Mais il n’eut pas le temps de se donner la mort, il fut enlevé et maltraité par les mauvais esprits Matua-uru dans le Pō. Le temps passa, l’amour pour les parents ne s’effaçant jamais, Tāfa’i commença à se poser des questions. L’idée d’aller à la recherche de son père dans le Pō émergea. Y retrouvera-t-il Hema ? Celui-ci est-il vraiment mort ? Pourra-t-il le ramener à la vie ? Sera-t-il prêt à se venger du Pō ? Doit-il combattre ceux du Pō ? Pourra-t-il revenir dans le Ao des humains avec son père ?

Auteur : Mirose PAIA